MA PHILOSOPHIE SUR LES MATHS ET L’ENSEIGNEMENT

Ma philosophie sur les maths et l’enseignement

J’ai toujours beaucoup aimé les mathématiques. Je vois les mathématiques comme un langage particulier pour comprendre le monde qui nous entoure et que l’homme a créée. C’est une sorte de philosophie.

Pour moi, il n’y a pas de dichotomie entre les “littéraires” et les “matheux”. Les philosophes grecs et du siècle des Lumières n’étaient pas tous mathématiciens ?

Je comprends plutôt que les mathématiques sont un langage plus complexe et plus conceptuel qui parfois fait “peur” aux élèves. De plus, considérée comme matière d’excellence, de sélection, on en termine à dégoûter les élèves en difficulté.

Dans mon approche de l’enseignement des maths, j’aime montrer que c’est un jeu, un puzzle, qu’il faut trouver des indices et tel un bon détective arriver à trouver son criminel. J’utilise des exemples quotidiens, je “traduis” dans le langage de l’enfant les problèmes de maths.

Mais, j’insiste beaucoup sur la nécessité de maîtriser les outils, apprendre les méthodes et faire travailler sa mémoire (le calcul mental pour moi est clé). Je donne des “trucs” et astuces.

La raison mathématique est depuis longtemps regardée comme la raison par excellence.

– Edgar Allan Poe –

Pour les préparation aux examens, on commence par une évaluation honnête de son niveau, on décide de notre objectif atteignable ensemble et on consolide petit à petit les bases. On prépare, si besoin, des fiches de révisions et revoit les exercices “type”. On dédramatise et on se remet en confiance pour aborder le Brevet ou le Bac en toute sérénité.

Style Switcher

Layout options
Header options
Accent Color Examples
Background Examples (boxed-only)
View all options →